Traque de la Senelec contre les ménages et les sociétés fraudeurs. Trois chefs de familles et responsables de société traînés à la barre

Date:

La Senelec est en train de traquer tout mauvais payeur qui se hasarderait à commettre des fraudes pour bénéficier de factures moins chères. À cet effet, trois chefs de famille et responsables de sociétés sont tombés dans les filets. Si certains ont reconnu leur forfait hier, d’autres, par contre, ont dégagé en touche. Le Parquet a demandé des peines allant de 3 mois assortis de sursis à 6 mois ferme. Verdict demain.

La Société nationale d’électricité (Senelec) traverse une période très difficile, depuis quelque temps. Elle souffre principalement de déficit de moyens financiers pour assurer une bonne production au niveau du pays. Ce qui explique, déjà, les coupures intempestives dont est victime la population. Et malgré ce problème d’alimentation qui se pose, il se trouve que les factures ne sont jamais revues à la baisse, au contraire, elles sont devenues encore plus chères. Ce qui irrite certaines franges de la population qui tentent de trouver les moyens d’avoir des factures beaucoup moins élevées. Mais c’est sans compter avec la Senelec, qui cherche en ce moment des sous.

Du coup, une vaste opération de contrôle est effectuée aussi bien au niveau des ménages que dans les Sociétés. C’est à cet effet que Nogaye Diouf, Moustapha Mbaye et Mamadou Diom ont été arrêtés pour escroquerie de service. En fait, pour Nogaye Diouf, elle a fait une manipulation sur son compteur, ce qui a conduit à une baisse de 5000 F Cfa sur sa facture durant la période du mois de Ramadan. Idem pour le nommé Moustapha Mbaye. Celui-ci, qui a vu les deux compteurs, celui de son appartement ainsi que celui du restaurant que tient sa femme, résiliés, est accusé d’avoir fait un branchement clandestin « avant compteur », pour être alimenté. Et si les deux premiers cités ont quasiment reconnu les faits, ce n’est pas le cas pour Mamadou Diom, le directeur général de la Société « Fagel industrie », une entreprise qui s’active dans la vente de poisson. Il est reproché au boss de ladite Société d’avoir trouvé dans ses locaux trois compteurs à haute puissance, d’avoir commis des modifications sur l’ampérage et d’avoir falsifié les disjoncteurs, pour se retrouver avec une baisse sensible de la consommation.

Pour autant, Mamadou Diom clame son innocence, jurant n’avoir jamais été au courant de ces manipulations. Peu importe, étant civilement responsable, Me Pape Sène, qui défendait les intérêts de la Senelec, lui réclame 679.568 francs au total. À la dame Nogaye Diouf, la Senelec demande 40.387 francs et 507.676 francs au nommé Moustapha Mbaye. Aussi, pour le conseil de la Senelec, d’autres affaires similaires sont encore en instance devant le Tribunal correctionnel, et la Senelec compte bien poursuivre les autres « fraudeurs ». Selon Me Sène, la Senelec a perdu 25 milliards de francs du fait de ce genre de fraude.

Pour sa part, le Parquet a demandé la condamnation à 3 mois assortis de sursis pour la dame, 3 mois ferme pour Moustapha Mbaye et 6 mois ferme pour le directeur général de « Fagel industrie ». Verdict demain.

Alassane DRAME

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...

Coopération : A Rome, Macky Sall appelle à davantage accorder la priorité à l’investissement

XALIMANEWS-Le président sénégalais, Macky Sall a souligné, lundi à...