V.I.P, Vagabond In Power. Par Djily Gaye

Date:

A l’heure des mouvements de soulèvement populaire sur le continent Africain une question me taraude, qu’en sera-t-il du Sénégal? Comment se comportera notre pays face au désir légitime des populations d’accéder au bien être et au confort?

Monsieur Mohamed Bouazizi a constitué le point d’aspérité de toute une génération qui a osé à partir d’un geste de désespoir se lever tel un bouclier pour réclamer la fin de l’injustice, et leur part des richesses d’un pays dont les responsables Ben Ali et la famille Trabelsi ne respectaient pas les règles du «zéro sum»  game. Le peuple était toujours perdant.

De Tunis, au Cap, De Dakar à Djibouti, les politiques doivent se poser la même question: existe-t-il un  Bouazizi local? Et quelles seraient les conséquences d’un tel acte dans notre Pays. Comment un tel drame pourrait il être évité dans les périodes à venir? Les réponses apportées par De Soto dans la révolution du secteur informel permettent de poser le cadre de réflexion nécessaire à un avenir serein.

Au-delà de ces réponses, notre pays dans son management par le pouvoir actuel ne répond pas aux critères requis pour être une équipe gagnante. En négociation, une étude a été menée à partir de 1978 par des universitaires pour définir la composition des équipes gagn

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Radioscopie d’un fléau social le «Tokk mouy dokh»… (Par Mor Talla Gaye)

Au Sénégal de Diomaye Faye, c’est le temps des...

Parrainages maffieux (par Kaccoor Bi)

Les passations de services au niveau des départements ministériels...