Vers une délégation spéciale à Sangalkam, Oumar Guèye se radicalise

Date:

L’Etat envisage de remettre une délégation spéciale à la tête de la communauté rurale de Sangalkam comme en 2008. C’est l’avis du PCR qui estime que le Gouvernement veut gommer les pros Idrissa Seck qui dirigent les communes et communautés rurales.

«J’ai reçu une lettre du préfet de Rufisque qui dit qu’il y a une décision prise pour créer une commune dans la communauté rurale et une autre communauté rurale dans la communauté rurale de Sangalkam et que c’est à l’état de projet», a expliqué hier Oumar Guèye avant d’ajouter : «Ce qui n’est pas acceptable (…).

«Cela signifie simplement que ce que le suffrage universel nous est donné par la main droite par les populations l’Etat cherche par des voies contournées pour nous le retirer par la main gauche», a-t-il commenté.

«Nous avons compris que ne pouvant pas nous chasser à partir d’une délégation spéciale, ils reviennent par d’autres portes pour réinstaler une délégation spéciale et de ce fait nous écarter de la gestion de cette localité», a-t-il conclu au micro de la Rfm.

Il a expliqué que selon la loi, «quand on redécoupe une collectivité, on va mettre une délégation spéciale dans les nouvelles collectivités locales».

pressafrik.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Très beau discours (Par Pape Kalidou Thiam)

S'adresser à l'autorité suprême de la Mouridya est un...

Tivaoune : Bassirou Diomaye Faye en tête à tête avec Serigne Babacar Sy Mansour

XALIMANEWS- Après Touba, cap sur Tivaouane. Le Président Bassirou...

L’Apr dans l’opposition : pour un parti structuré et conquérant (Par Aliou Ndao Fall)

Cette armée mexicaine créée le 1er décembre 2008 par...