Achoura (ou Tamkharit) : Une perspective de consolation et de délivrance ! Par Dr Mouhamadou Bamba Ndiaye.

Date:

En évoquant la Tamkharit ou Achoura, beaucoup au Sunugaliens pensent surtout au succulent couscous servi au dîner de la veille, au « Tadiaboun » nocturne, au 1000 Likhlass (sourate La Pureté ) ou à la fameuse prière de Tamkharit que certains considèrent comme l’incontournable passeport pour traverser la nouvelle année en toute quiétude ; d’autres commémorent le triste souvenir de l’extermination des descendants d’Ali (PL) à Karbala, pourtant bien postérieure à la célébration de l’Achoura. Oui, la fête de l’Achoura, célébrée le 10éme jour du mois lunaire « Mouharam » est bien antérieure à l’avènement de l’Islam. C’est dire que très rares sont ceux qui connaissent la véritable dimension de cette commémoration (1).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

[Chronique : Les lourdes portes de la prison (vidéo)

[Chronique : Les lourdes portes de la prison (vidéo)https://youtu.be/IOYCjMpAhdM?si=U1gymP4PJz4F2a5e

Air Sénégal SA : Nous sommes lasses d’avoir honte (Par Xavier Diatta)

Depuis mon vol Cap Skiring- Dakar, je suis hanté...

Nomination des partisans : une logique du changement SYSTÉMIQUE à contrario du clientélisme politique (Par Amadou Ba)

L’on peut et doit s’étonner de l’étonnement des pourfendeurs...