Déficit d’enseignants : 729 enseignants manquent à Kolda

Date:

XALIMANEWS-L’enseignement et l’apprentissage ont démarré le 5 octobre dans toute la région de Kolda. Un démarrage des cours à rythme inégal dans les différents établissements et écoles. Et cela est dû au manque d’enseignants. 

Selon Le Quotidien, l’Inspection de l’Académie de Kolda est confrontée à une pénurie de 729 enseignants tous niveaux et toutes options confondues. L’Inspection de l’Académie a déclaré qu’il y avait une pénurie d’enseignants du niveau primaire au niveau secondaire. 

Un chiffre plutôt élevé et difficile à réduire. Mais désormais, les agences administratives et académiques se livrent une bataille pour tenter de combler cette lacune. Selon l’inspecteur de l’Académie, la première solution pourrait être de recruter des professeurs. Il s’agit d’enseignants du primaire qu’il faut envoyer dans les collèges et lycées selon le secteur qui manque d’enseignants. Samba Diakhate a souligné le manque d’enseignants en philosophie, en mathématiques et en langues. 

Par ailleurs, une autre solution pourrait être de redéployer les enseignants d’un établissement à un autre pour mieux systématiser la continuité de l’enseignement et de l’apprentissage. 

Il s’agit de mesures locales, en attendant que le niveau central résolve le problème de la pénurie d’enseignants à Kolda, devenue une zone de départ de nombreux spécialistes. 

Face à ce problème épineux, l’Autorité d’Inspection et de Gestion des Institutions œuvre pour assurer la sécurité des enseignants dans cette partie du pays. Selon Samba Diakhate, il est urgent et important que des régions comme Kolda trouvent des mécanismes pour soutenir et retenir les enseignants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

ONU : Abdoulaye Bathily démissionne

XALIMANEWS- Le diplomate sénégalais, Abdoulaye Bathily, a démissionné de...

Fonction publique : Le Ministre instaure le pointage obligatoire

XALIMANEWS - C'est à croire que l’ère du laisser-aller...

Lettre ouverte aux sorcières (Par Marvel Ndoye)

A vous qui vous reconnaitrez. Changer les mots «...