L’Afrique, poumon du monde ?

Date:

Au moment où en Suisse on interdit les minarets et en France, on épilogue sur la burqa ou le hijab, le monde est en train de basculer de l’Occident vers l’Orient. Dans une récente chronique dans le magazine L’Express, Jacques Attali attirait l’attention des Européens sur ce phénomène après le rachat de Volvo par une firme chinoise. Qui l’eu crut ? Déjà lorsqu’en 2006, dans l’industrie de la sidérurgie, Mittal l’Indien racheta Arcelor, un groupe de droit néerlandais, cela annonçait un changement des temps. Désormais, ce virage est inéluctable.

Le monde a connu l’époque pharaonique, les empires grec, romain et plein d’autres encore jusqu’à notre monde actuel dominé par l’Occident et qui semble arriver à bout de souffle aujourd’hui.

On l’a déjà dit, l’Asie va prendre le relais et devenir la place forte du monde. Pour combien de temps ?

Certains observateurs prétendent que le tour de l’Afrique va bientôt sonner et ils nous bombardent de données plus alléchantes les unes que les autres.

Ce que font les Indiens avec les télécommunications en Afrique du Sud et sur toute la façade de l’océan Indien, les Chinois avec les infrastructures et les Américains dans les hydrocarbures montre, pour d’aucuns, le rôle majeur que l’Afrique pourrait jouer d’ici peu. Si ce n’est déjà le cas…

Poumon écologique de la planète, l’Afrique est le continent le plus riche en matières premières (coltan +utilisé pour chaque téléphone portable par exemple+ pétrole, autres minerais, produits agricoles). Aussi, c’est le continent le plus jeune avec 43% des Africains subsahariens qui ont moins de 15 ans…

Certes, avec ce potentiel, le monde ne pourra pas se priver de l’Afrique mais les Africains en profiteront-ils ? Par exemple, le Gabon, pays pétrolier à souhait, profite peu de son or noir alors que Total, entreprise florissante, tire une grande partie de ses bénéfices -12 milliards d’Euros en 2008- essentiellement hors de France en Afrique et au Gabon notamment.

Tout l’enjeu est là ! Le tour de l’Afrique sonnera bientôt, mais les populations en profiteront-elles ? A qui tout cela va-t-il profiter ?

Des pays sans Etats, donc sans lois. Et quand elles existent, sont bafouées. Malheureusement, c’est dans ce contexte que des multinationales arrivent à tirer leur épingle du jeu au détriment des peuples.

Il appartient aux Africains de prévenir et de préparer le moment où le continent sera le ’’poumon’’ économique du monde en accentuant la démocratie en promouvant les libertés et l’Etat de droit.

En attendant, le spectacle qu’offrent les dirigeants du continent est affligeant. Folies des grandeurs, manque de générosité vis-à-vis de leurs concitoyens, incompétences tout y passe…

ABD

reussirbusiness.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Lutte Sénégalaise : Balla Gaye 2 dirige le combat, corrige Tapha Tine et le terrasse

XALIMANEWS-Ce dimanche à L'arène nationale, Balla Gaye 2, étincelant...

Fortes pluies à Kolda : 2 enfants meurent noyés 

XALIMANEWS-Depuis mercredi, Kolda est sous l'impact de fortes pluies...

Gestion du COUD : Abdou Ndéné Mbodj débusque des cafards

XALIMANEWS-Le nouveau directeur général du Centre des œuvres universitaires...

Nouvelle saisie de cocaïne à l’AIBD : La Douane intercepte une contrevaleur de 3,2 milliards de Fcfa

XALIMANEWS-La Brigade spéciale des Douanes de l’Aéroport international Blaise...