Lang à Gbagbo: « Laurent, il est temps de partir »

Date:

L`ancien ministre Jack Lang a exhorté jeudi le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo à « partir » et à « sortir par le haut » et jugé « inacceptable qu`il puisse refuser les décisions des urnes et de la commission électorale » qu`il avait « lui-même contribué à mettre en place ».

« Je lui ai écrit, j`ai essayé de le joindre, j`ai appelé son entourage, je n`ai pu le joindre directement, mais je lui dis par votre intermédiaire +Laurent, il est temps de partir et de sortir par le haut et de faire que la Côte d`Ivoire aujourd`hui déchirée, divisée, puisse retrouver pleinement la paix+ et connaisse le régime démocratique dont il a été lui-même le fondateur », a lancé sur RTL le député du Pas-de-Calais.

M. Gbagbo a de « grandes qualités de coeur, d`engagement social, d`attachement à son pays. Il a été quand même l`homme qui a restauré la paix en Côte d`Ivoire et construit avec les autres leaders la démocratie », a expliqué le député socialiste.

« Aujourd`hui, il est inacceptable qu`il puisse refuser les décisions des urnes et de la commission électorale et indépendante qu`il avait lui-même contribué à mettre en place », a jugé M. Lang. « Il y a une règle et elle doit
être respectée ».

M. Lang avait déjà, début décembre, appelé son « cher » Gbagbo à quitter la tête du pays, estimant qu`il se « grandirait en reconnaissant les résultats » roclamant la victoire de son rival Alassane Ouattara.

L`ancien ministre de François Mitterrand s`était rendu à Abidjan avant l`élection présidentielle pour y apporter « son soutien amical » à Laurent Gbagbo, « un camarade socialiste, un progressiste ».

Le parti de M. Gbagbo, le Front populaire ivoirien (FPI), est membre comme le PS de l`Internationale socialiste mais, officiellement, le parti français et le président sortant ivoirien n`entretiennent plus de relations depuis 2004.

afp

1 COMMENTAIRE

  1. Se peut-il que lui non plus n’ ait il rien compris? Ou simplement feint-il de ne rien comprendre. Etre passe a l’ autre bord expliquerait-il tout de la part de cet homme jadis respecte? Je le crains helas tant la verite est limide, tout le contraire de ce qu’ il dit.Et il n’ est pas le seul dans ce cas , loin s’ en faut, apres toutes les sommites et celebrites de ce monde qu’ on a entendues faire chorus avec cette communaute internationale bien dans son role de club d’ Etats certes puissants mais a qui rien droit ne permet d’ usurper les prerogatives de  » la communaute de l’ ensemle des Etats » a qui seule la CPJ reconnait lle dorit de parler au nom de tous les Etats.

    Il est evident que si cette election a un sens et si vraiment a son terme quelqu’ un a ete elu, ce dont personnellement je doute dans la desorganisation a ete grande, ce ne peut etre que Gbagbo.

    Sinon , en attendant d’ autres elections qui ne devraient pouvoir se faire pour eviter de tomber dans le meme travers que lorsque les conditions seront remplies, c’ est le stauquo ante qi devrait prevaloir, c’ est a dire que Gbagbo doit rester au pouvoir, etant en dehors de cette election contestee, le seul que les Ivoiriens ont elu depuis 2000.

    En tout cas les faits demontrent a suffisance tous les jours que Dieu fait que les Ivoiriens n’ ont pas vraiment elu Ouattara sinon cela se verrait dans la rue. Il faut etre d’ une mauvaise foi manifeste pour pretendre ne l’ avoir pas vu.

    Et les prochains jours et semaines le montreront de facon encore plus indeniable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

France : Stéphane Séjourné sur le franc CFA, « Si les pays africains se mettent d’accord pour changer le nom, c’est de la souveraineté des...

XALIMANEWS-Le ministre français Affaires étrangères Stéphane Séjourné a accordé un entretien...

Football-Match amical : le Sénégal en maîtrise face au Gabon (3-0)

XALIMANEWS-Ce vendredi soir à Amiens au stade de la...