Les Non Alignés: « Ni Bennoo, ni le pouvoir ne peuvent sortir le Sénégal de la crise »

Date:

Selon la coalition des partis non alignés, « la mouvance présidentielle ainsi que la coalition Bennoo Siggil Sénégal ne sont pas en mesure d’apporter une rupture dans la façon de gérer le pays ». Ainsi, soutient-elle, « à l’école de la bonne gouvernance, de la démocratie, de la morale et de l’Ethique, le Sénégal est en classe d’alphabétisation ». Les dirigeants de ce deuxième pôle d’opposition l’ont fait savoir hier, jeudi 18 février au cours d’une conférence de presse, tenue à Dakar dans un hôtel de la place.

La Coalition des partis non alignés a organisé une conférence de presse pour se prononcer sur la situation du pays. Elle a tenu d’abord à se situer dans le terrain politique : « Nous ne sont pas de la mouvance présidentielle ni de la coalition Benno Siggil Sénégal. Nous sommes le second pôle frappé du sceau de la loyauté et du patriotisme », ont déclaré hier, jeudi les leaders de la coalition des partis non aligné.

Selon eux, la situation du pays est très critique : « en cinquante ans, le Sénégal est parmi les derniers du peloton du développement. L’Etat fort qui nous dirigeait est remplacé par une institution informelle au ras des pâquerettes » et d’ajouter « A l’école de la bonne gouvernance, de la démocratie, de la morale et de l’Ethique, le Sénégal est en classe d’alphabétisation ». Selon les dirigeants de cette coalition, Hamidou Diallo, il urge de donner des solutions de sortie de crise.

A cet effet, avance t-il « la bipolarisation des forces politiques telle qu’elle se présente est pernicieuse pour le pays. Il s’agit d’une usurpation de légitimité par les deux coalitions qui passent pour les seules entités existantes alors qu’aucune d’elles n’est en mesure d’apporter une rupture dans la façon de gérer le pays » et de poursuivre « Bennoo et PDS ont en commun les pratiques de la mal gouvernance ». Pour justifier sa position, la coalition des partis non alignés soutient : « d’un camp à l’autre on retrouve les mêmes personnes, comptables du chaos dans lequel le pays est plongé depuis cinquante ans. La mouvance présidentielle a montré son incompétence chronique. Nul besoin de chercher à établir l’évidence.

En face nous avons pas mal à distinguer ceux qui sont aussi coupables que ceux qu’ils prétendrent combattre ». Aujourd’hui, cette coalition qui s’est dessinée compte lutter farouchement pour la conquête du pouvoir. Ainsi, avancent les leaders « nous sommes encrés dans l’opposition mais non alliés à la coalition Benno avec qui nous partageons, la thèse selon laquelle un changement de régime s’impose dans les meilleurs délais afin d’abéger les souffrances des Sénégalais ».

Noter que la coalition des partis non alignés est composé du Parti Progressiste Africain / Sénégal (Ppas), du Bloc pour le renforcement de la démocratie au Sénégal (Brds), de l’Union pour la Démocratie et le Développement (Udd) et du Front pour l’Emergence et la Prospérité (Fep).

sudonline.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Tentative d’assassinat sur Donald Trump : l’assaillant abattu par le Secret Service

XALIMANEWS-L’auteur de la tentative d'assassinat contre Donald Trump a...

« Le Sénégal doit avoir sa propre doctrine militaire », selon Diomaye

XALIMANEWS: Le gouvernement travaille avec les acteurs concernés sur...

Bassirou Diomaye Faye « demande » à Sonko de surseoir à sa Dpg devant un jury populaire

XALIMANEWS-Le Président a annoncé qu'il a demandé au Premier...

Suppression de certaines institutions comme le HCCT et le CESE: Diomaye clôt le débat

Le chef de l’Etat a assuré, samedi soir, qu’il...