Micro’ouvert -Pierre Goudiaby Atépa: le Président et moi

Date:

Alors qu’il était en disgrâce avec le président de la République qui s’était séparé de lui et avait choisi sur proposition de l’Ordre trois architectes comme conseillers, Pierre Goudiaby Atépa est à nouveau «l’architecte préféré» du chef de l’Etat. Vendredi dernier, Me Wade dans son allocution d’inauguration du Grand Théâtre, lui a rendu hommage. Le constructeur des grands projets du Sénégal revient ici sur ses nouvelles relations avec le président de la République.Vous avez en tant qu’architecte contribué à la réalisation de ce Théâtre et le Président vous a rendu hommage alors qu’on sait que vos relations n’ont pas toujours été bonnes ?
Pour la construction de ce Grand Théâtre, je n’ai fait que mon métier. Et j’essaie de le faire le mieux possible. Quant à l’hommage du Prési­dent sur ma personne, il a dit de­vant tout le monde ce qu’il pensait du travail que nous faisons ensemble. Il a affirmé que c’est son architecte Pierre Goudiaby qui a fait le parc culturel avec lui… Depuis que nous avons commencé à travailler en­sem­ble, à chaque fois qu’il a l’occasion de le dire, il fait beaucoup d’éloges à mon endroit. Mais à mon avis, ce ne sont pas les éloges qui comptent. Ce qui compte, c’est que l’on  fasse le travail et qu’il soit bien et à la satisfaction de tous. Entre le Président et moi, en ce qui concerne mon travail il n’y a aucun nuage. Aucun. Tout au contraire.

Pourtant, depuis la fameuse bourde du Cices, vos relations ne sont plus les mêmes ?

Non ! Non. C’est vous les journalistes qui allez chercher des problèmes là où ils n’y en a pas. Entre le Président et moi, il n’y a aucun problème en ce qui concerne le travail qu’il me confie et que je fais avec enthousiasme. Encore une fois, je pense qu’il a une vision pour le Sénégal et pour l’Afrique. Et je suis heureux de pouvoir l’accompagner dans cette vision.

Vous avez quand même eu à dire que le président de la République vous a chassé de son bureau.

Ah oui ! Mais écoutez ! Même dans les ménages, il y a des problèmes. Il m’a chassé une fois, j’ai démissionné une autre fois, il m’a également remercié. Mais il a refait appel à moi et m’a demandé si j’acceptais de terminer les travaux que j’avais entamés. Et voilà encore un projet que je viens de terminer.
lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

France : Stéphane Séjourné sur le franc CFA, « Si les pays africains se mettent d’accord pour changer le nom, c’est de la souveraineté des...

XALIMANEWS-Le ministre français Affaires étrangères Stéphane Séjourné a accordé un entretien...

Football-Match amical : le Sénégal en maîtrise face au Gabon (3-0)

XALIMANEWS-Ce vendredi soir à Amiens au stade de la...