Monument de la renaissance : les sénégalais partagés sur l’appel des imams.

Date:

Le monument de la renaissance continue de soulever des tollés, après des sermons pour dénoncer sa construction, les imams du Sénégal ont invité les sénégalais à ne pas se rendre à l’inauguration. Mais les quelques sénégalais rencontrés sont plutôt partagés car si certains trouvent anormal le monument d’autres applaudissent des deux mains.

Les imams appellent à un boycott de l’inauguration du monument de la renaissance prévue le 3 avril et à un récital de coran. En effet selon ces derniers, ce monument est contraire à leur croyance et donc n’a pas lieu d’être dans un pays à majorité musulmane. Cependant tous les sénégalais ne partagent pas leur avis.

De l’avis de Diaman Sanké, menuisier rencontré à Grand Yoff, dans la quarantaine : «les musulmans peuvent y aller, car si le monument a été construit et n’a aucun impact négatif sur notre religion, je ne vois pas pourquoi ne pas y aller. Et puisque c’est déjà construit chacun doit être neutre et s’occuper de sa religion, cela n’a rien à voir avec notre religion. Abdoulaye Wade ne l’a pas construit dans une mosquée ni dans une église ». Selon Sanké, il y a plus grave que le monument, » le cas des homosexuels et des jeunes filles qui se prostituent, c’est plus important que de parloter sur le monument ». En ce qui concerne le récital de coran, il trouve que les imams se sont trompés : «on ne doit pas faire de récital de coran sur des idoles mais pour des gens morts ». « Un imam doit donner le bon exemple, il n’y a pas une sourate qui dit de faire un récital de coran sur des idoles», ajoute-il.

Le même son de clocher est repris par, Serigne Arfang Barro peintre de son état : «je n’y vois rien de mauvais car les résultats attendus de ce monument vont profiter aux jeunes. Tous les sénégalais doivent être contents, si quelqu’un travaille pour son peuple, il doit être encouragé». Très enthousiasmé par le sujet, Serigne nous explique que » même à la Mecque, il y a des monuments mais aussi dans les pays développés ». Pour finir Arfang précise : «je demande à Dieu que les bienfaits nous servent et si j’ai les cartes promises pour l’inauguration, je m y rendrait ne serait ce que pour le voir ».

L’appel des imams a pourtant trouvé un écho favorable au prés de quelques citoyens, Adja Sokhna Ndiaye, mère de famille habitant Dieupeul 2, partage leur avis. Elle croit qu’ : «Abdoulaye Wade est le Président de la république, il est libre de faire ce qu’il veut mais moi en tant que citoyenne musulmane qui glorifie Dieu et son prophète (paix et bénédiction sur lui) je suis d’accord avec les imams, surtout le fait de faire un récital de coran pour que Dieu nous pardonne et nous préserve ». En effet, elle trouve que  » l’argent qui a servi à construire pouvait être mis ailleurs » car a-t-elle cru bon d’ajouter : «en tant que femme, on voit la conjoncture comme c’est difficile, on aurait aimé que nos enfants trouvent du travail et que les pauvres s’en sortent mais on rend grâce à Dieu».

Son avis est partagé par ce jeune homme qui préfère garder l’anonymat selon lui : «il y a tellement de problèmes au Sénégal, la vie est très chère, le prix des denrées en hausse, Abdoulaye Wade aurait du mettre l’argent ailleurs que dans ce monument et en tant que jeune, je suis vraiment contre ce monument, les imams ont raison».

Marième FAYE
PRESSAFRIK.COM

3 Commentaires

  1. moussouma wolou kouye seye ak une blanch par ce que a chaque foi la femme cherche chaque jour de lui transmettre a lui faire vivre ses meme habitudes. comme nougnou xamé c’ est les blanc la femme commende.
    Pour ce qui concerne les revenus du monument ,pour mane mbire bala nga ko diefendiko dangaye khole baxam fimiye diogué lou l islam nogoula wala.
    Xife boumougnou taxa perte sougnouye valeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

AVC : Un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisation de sujet de plus en plus jeunes au Sénégal

XALIMANEWS- Le chef de service de neurologie de l’hôpital...

« Le Sénégal doit avoir sa propre doctrine militaire », selon Diomaye

XALIMANEWS: Le gouvernement travaille avec les acteurs concernés sur...

Crise à l’assemblée nationale : Amadou Mame Diop reçu par le président Diomaye Faye

XALIMANEWS-La tension entre la majorité parlementaire et le Premier...