Série de visites de courtoisie à Tivaouane : Les retrouvailles entre Idy et Bathily

Date:

Il n’y a que la célébration du gamou qui peut donner certaines opportunités de rencontre commune des hommes politiques chez les marabouts. Samedi, à la tête d’une imposante délégation de responsables libéraux de la ville et du département de Tivaouane, Abdou Fall et Idrissa Seck ont rendu visite, en commun, aux principaux chefs religieux de Tivaouane. Par Birane GNING

ImageDans le contexte actuel du gamou, marqué par le défilé des hommes politiques dans la capitale du Rail, la visite commune de Idrissa Seck et Abdou Fall est dans l’ordre naturelle des choses, car chacun des deux responsables l’aurait effectuée sans la présence de l’autre. Mais, la visite de cette année épouse les contours du temps avec le pacte signé à Thiès entre les ex-responsables du Pds et ceux de l’ex-Rewmi, unis dorénavant pour le meilleur et le pire avec la naissance du Pdsl. Dans une telle logique, Idrissa Seck et Abdou Fall, à la tête de leurs troupes, ont voulu marquer à leur façon ces retrouvailles, en allant ensemble à Tivaouane dans un voyage plein de symboles destinés à la compréhension des militants avec les nouveaux enjeux, mais aussi à un certain marketing envers les marabouts visités.
Comme lors du dernier passage de leur Secrétaire général dans la capitale du Rail, Abdou Fall et Idrissa Seck ont rallié Tivaouane à bord du véhicule du premier nommé. C’est ce dernier qui a été le porte-parole de la délégation devant tous les marabouts. Les deux hommes sont retournés dans le même véhicule à Thiès. De tels détails ne sont pas passés inaperçus et Abdou Fall est le premier à en donner l’explication. «Par ces actes, nous avons voulu rendre la belle à Idrissa Seck dans sa façon de faire, quand le Président Wade était à Thiès ; mais aussi n’oubliez surtout pas tout ce qu’il représente dans la ville et le pays.» En tous les cas, le fait que les deux hommes se présentent ensemble chez tous les marabouts à qui ils ont rendu visite à Tivaouane n’a pas échappé à ces derniers. Celui qui a le plus disserté sur cette unité et les perspectives qui peuvent en découler, c’est le porte-parole de la famille Sy. Abdoul Aziz Al Ibn, qui a évoqué le passé de Thiès, en termes de représentativité au plan national est formel : «La bonne marche du pays dépend de la stabilité de Thiès et, si vous vous retrouvez, tout pourra se réaliser à notre grand bonheur.» Le marabout qui a promis ses prières pour sceller définitivement «cette unité retrouvée» a dit trouver en Idrissa Seck et Abdou Fall «des responsables qui n’ont jamais varié dans leurs déclarations, quand il s’agit du devenir du pays». Et Abdou Fall de renchérir : «On sollicite vos prières afin que cette unité retrouvée soit protégée contre toutes les possibilités de division que renferment la politique.» Et sur un clin d’œil qui ne trompe personne, le maire de Thiès est d’avis que «c’est dans cette unité que nous pourrons retrouver la force nécessaire pour faire face aux échéances futures».

AVEC BATHILY AU SALON DE SERIGNE MBAYE SY MANSOUR
Dans la troisième étape de leur visite à Tivaouane, Idrissa Seck et Abdou Fall se sont retrouvés en compagnie du Pr Bathily, leader de la Ld, dans le salon de Serigne Mbaye Sy Mansour. Une rencontre des plus fortuites, mais qui ne découle pas du hasard aux dires du marabout : «Elle montre que l’unité doit être retrouvée au sein du pouvoir et des partis politiques.» Et le marabout d’y aller avec sa leçon de citoyenneté : «Vous avez tous le même objectif qui est le développement de la Nation sénégalaise, mais la seule différence c’est le chemin que vous empruntez. Cependant, que chacun défende ses opinions dans le respect de celles d’autrui.» Se félicitant de cette rencontre fortuite, le Pr Bathily parle de «signe annonciateur de la paix dans le pays», tandis que Idrissa Seck, au nom de la délégation du Pdsl, en rappelant le rôle joué par le leader de la Ld/Mpt dans la défunte Ca 2000, regrette sa position actuelle au niveau du pays : «S’il ne tenait qu’à moi, le Pr.Bathily serait toujours aux affaires comme du temps de la Ca 2000.»
Correspondant

lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rapatrié de la France, Imam Kaba en garde à vue à la Dic

XALIMANEWS-L’étau se resserre autour du prêcheur "radical" Sénégalais, Imam...

Justice : Viviane Chidid condamnée à payer plus de 16 millions F CFA à Nsia Assurance 

XALIMANEWS-La chanteuse Viviane Chidid a perdu un procès contre...

Espagne / Passeports : Un véritable casse-tête pour les Sénégalais d’Espagne (Par Momar Dieng Diop)

Depuis quelques années, les Sénégalais d’Espagne font face à...