Chamboulement aux directions de la police: Le Dgsn Codé Mbengue à l’écoute de Me Wade

Date:

Des changements seront constatés dans les jours à venir dans plusieurs directions de la police nationale. Le nouveau patron de la sécurité nationale a déjà barré au rouge des noms de certains directeurs. Lesquels doivent quitter pour céder la place à d’autres. Et nos sources de préciser «qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières».
Le nouveau patron de la sécurité nationale, Codé Mbengue, veut marquer son passage à la tête de la Direction générale de la Sécurité nationale (Dgsn). Comme on le dit en management, on dirige avec ses hommes de confiance. Le successeur de commissaire Saliou Dialllo vient de porter son choix sur des hommes pour la commande des différentes directions de la police nationale. Ce sont les directions de la Sécurité publique, de l’Ecole nationale de formation de la police, de la Police des airs et frontières, de la Direction du personnel, de la Police judiciaire… Des directions qui pourraient être commandées par d’autres têtes de la police pour accompagner le Dgsn dans sa nouvelle tâche. Toutefois, des noms ont été proposés par Codé Mbengue au ministre de l’Intérieur, Bécaye Diop. Des choix auxquels, le premier policier du Sénégal a donné son accord avant de les soumettre au président de la République, Me Abdoulaye Wade. Des sources ayant requis l’anonymat avancent que «les propositions du nouvel homme fort de la Sécurité nationale risquent de passer comme lettre à la poste. Du fait que des patrons de certaines directions de la police nationale ont atteint l’âge limite de la retraite». Il s’y ajoute que, commentent toujours les mêmes informateurs, «les personnes sur lesquelles Codé Mbengue a porté son choix ont le profil». Et de préciser : «Codé Mbengue n’a pas jugé nécessaire une table rase dans toutes les directions de la police. Et, ces changements ne signifient pas aussi que les directeurs actuels sont des incapables, mais l’heure est venue de changer pour mieux diriger, et rien d’autre.»
A rappeler que la nomination du nouveau Dgsn avait fait, pendant plusieurs semaines, les choix gras de la presse. Surtout que la nomination de Codé Mbengue à la tête de la Dgsn avait accusé beaucoup de retard. Alors qu’il avait été proposé par l’ex-ministre de l’Intérieur, Cheikh Tidiane Sy. Cela, du fait de certaines fiches de renseignement qui étaient loin d’être favorable à Codé Mbengue. D’ailleurs, plusieurs personnalités voyaient le retour du commissaire Assane Ndoye à la tête de la Dgsn. Surtout qu’il a été rappelé depuis l’Ambassade de Bahrein par le président de la République. Lequel a même eu un tête-à-tête avec M. Ndoye pour la reprise de cette direction très sensible qu’il avait eu à commander pendant six mois, avant d’être emporté par ces malentendus avec le ministre des Forces armées, Abdoulaye Baldé, à l’époque, Secrétaire général de la Présidence.

lobs.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Gestion du COUD : Abdou Ndéné Mbodj débusque des cafards

XALIMANEWS-Le nouveau directeur général du Centre des œuvres universitaires...

Nouvelle saisie de cocaïne à l’AIBD : La Douane intercepte une contrevaleur de 3,2 milliards de Fcfa

XALIMANEWS-La Brigade spéciale des Douanes de l’Aéroport international Blaise...

Détournement de 34 millions F CFA à La Poste : Deux agents arrêtés

XALIMANEWS-Suite à l'affaire du vol de 1,5 milliard FCFA...