Karim Wade se décharge sur un comité

Date:

En plus du super département de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures, le président de la République, Abdoulaye Wade avait confié à son fils Karim Wade le ministère de l’énergie. C’était le 4 octobre dernier. Le 7 octobre, c’est l’ancien ministre du budget, Ibrahima Sarr qui est appelé à le seconder. Mais depuis hier, c’est un comité composé de 16 personnes qui devrait cogiter sur les voies et moyens pour sortir le pays des ténèbres.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, Karim Wade, a posé le premier acte allant dans le sens de la restructuration et de la relance du secteur de l’énergie.

Nommé au département de l’énergie en remplacement de Samuel Amète Sarr, suite à un énième réaménagement gouvernemental intervenu le 4 octobre dernier, Karim Wade a mis en place un “Comité de restructuration et de relance du secteur de l’Energie“, renseigne un communiqué parvenu à notre Rédaction hier, mercredi 27 octobre 2010.

La même source ajoute que ce Comité de Restructuration et de Relance du Secteur de l’Energie, crée par arrêté “est chargé de définir un plan de relance et de restructuration du secteur de l’Energie et d’assurer sa mise en œuvre“. Il a, à ce titre, pour missions de veiller : à la supervision de la réalisation des différents diagnostics, études et audits entrant dans le cadre de la restructuration et de la relance du Secteur ; à la validation des conclusions et recommandations des différents diagnostics, études et audits ; à faire la proposition d’un plan de restructuration et de relance du Secteur ; et au suivi de la mise en œuvre du plan de restructuration et de relance.

Placé sous la présidence du Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l’Energie, le comité est composé de : six représentants du ministère chargé de la Coopération internationale et de l’Energie ; deux représentants du ministère chargé de l’Economie et des Finances ; un représentant de la Délégation à la Réforme de l’Etat et à l’Assistance technique (Dreat) ; un représentant du Sénat ; un représentant de l’Assemblée nationale ; un représentant des associations de consommateurs ; un représentant de la Convergence syndicale des travailleurs de Sénélec ; un représentant du Syndicat du Pétrole et du Gaz ; un représentant du Groupement des Professionnels du Pétrole (Gpp) ; un représentant de l’Association sénégalaise des Professionnels du Pétrole (Aspp).

“Le Comité, lit-on toujours dans le communiqué, peut dans l’accomplissement de ses missions, s’adjoindre toutes compétences requises désignées par le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie“.

Il se réunit une fois au moins par mois, sur convocation de son président, et à chaque fois que de besoin, pour discuter de l’état de ses travaux. Les réunions du comité font l’objet de procès-verbaux qui retracent les principales décisions retenues, renseigne encore la même source.

Le Comité de Restructuration et de Relance du secteur de l’Energie établit, à chaque fois que de besoin, un rapport qui sera transmis au Président de la République et au Premier Ministre.

sudonline.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Culture / Sédhiou : Vers la réglementation de la sortie des Kankourang

XALIMANEWS-Les autorités administratives ont décidé de réglementer les sorties...

Le CRAD s’active pour l’autonomisation des femmes de Dalifort-Foirail

XALIMANEWS-Dans le cadre de son engagement à promouvoir l’autonomie...

Lutte Sénégalaise : Balla Gaye 2 dirige le combat, corrige Tapha Tine et le terrasse

XALIMANEWS-Ce dimanche à L'arène nationale, Balla Gaye 2, étincelant...

Fortes pluies à Kolda : 2 enfants meurent noyés 

XALIMANEWS-Depuis mercredi, Kolda est sous l'impact de fortes pluies...