Passation des marchés : Karim Wade se fixe un code de conduite

Date:

(APS) – Le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures, Karim Wade, s’est fixé un code de conduite en matière de passation des marchés dans son département, énumérant jeudi huit points destinés à assurer la transparence dans ce domaine au sein du ministère qu’il dirige.

M. Wade a pris cet engagement en présidant le même jour à Dakar, l’ouverture d’un séminaire dédié à la bonne gouvernance dans la passation des marchés publics et organisé par son département à l’intention des responsables de toutes les structures placées sous la tutelle de son ministère.

‘’Je veillerai personnellement à ce que les règles du jeu fixées par le Code des marchés soient non seulement respectées mais s’appliquent à tous’’, a notamment dit le ministre d’Etat Karim Wade. Il a annoncé qu’il a instruit l’ensemble de ses services ‘’de recourir systématiquement à la publication électronique des dossiers d’appels d’offres’’.

M. Wade a dit qu’il a également demandé à ses services ‘’que les offres des soumissionnaires et entreprises soient publiées sur le site Internet du MICATTI et de ceux de ses démembrements’’. Cela, alors que ‘’toutes les Agences et Directions dépendant du MICATTI devront produire des rapports trimestriels d’évaluation des marchés disponibles sur Internet’’.

Parlant du cinquième point de ce code de conduite, il a indiqué que ‘’les rapports d’évaluation des offres des commissions de marchés feront désormais l’objet d’une publication sur Internet’’.

‘’L’objectif de cette décision est, vous le devinez, de permettre aux entreprises non retenues, de vérifier qu’elles ont été traitées de façon équitable, et que, le principe d’égalité de traitement des candidats a fait l’objet d’un respect scrupuleux’’, a-t-il déclaré, relevant que ‘’cette disposition permettra également de neutraliser les mauvais perdants’’.

‘’J’ai demandé des audits internes pour compléter le dispositif de contrôle déjà en place et corriger les écarts qui pourraient être constatés’’, a-t-il encore indiqué, avant de souligner : ‘’D’ailleurs, à l’occasion de la prochaine table ronde sur le financement des infrastructures routières, organisée par mon ministère, en mai prochain, les résultats de cette évaluation seront livrés.’’

‘’Je souhaite une plus grande ouverture des marchés publics et pour cela, que les avis et dossiers d’appels d’offres soient disponibles au moins en anglais, en plus du français’’, a-t-il poursuivi. ‘’Pour cela, je compte particulièrement sur l’appui des bailleurs de fonds pour accompagner l’Etat dans la mise en place d’un tel dispositif afin de mettre les équipes techniques aux niveaux requis’’.

‘’Enfin, nous allons mettre en place un dispositif d’encadrement des prix des intrants (gravier, latérite, ciment produits bitumineux, fer et tout autre intrant utilisé dans la construction des routes) et prestations, pour éviter notamment les surfacturations’’, a promis le ministre d’Etat Karim Wade.

Il a dit que s’il a « exigé » la tenue de cet atelier, c’est qu’il veux « en finir avec la suspicion régulièrement entretenue et bien souvent à tort sur les procédures de passation des marchés, qui altère la perception laissée dans une partie de l’opinion et chez les bailleurs de fonds, au moment où nous sommes en train de réaliser des projets structurants et stratégiques pour faire du Sénégal un pays émergent et combattre la pauvreté’’.

Etaient représentés à ce séminaire devant prendre fin vendredi, les partenaires techniciens et financiers internationaux, les structures chargées de veiller sur la transparence (ARMP, DCMP, etc.) et toutes les structures sous la tutelle de son ministère. Les intervenants ont tous salué la tenue de cet atelier.

1 COMMENTAIRE

  1. L’ARMP a montré la voix, votre département n’a qu’a respecter les procédures de cette agence.
    Pour une bonne gouvernance, il faut accepter d’éclaircir les zones d’ombres soulevées par ALC dans la gestion de l’ANOCI. Toutes autres actions ne seraient qu’agitations.
    Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Tentative d’assassinat sur Donald Trump : l’assaillant abattu par le Secret Service

XALIMANEWS-L’auteur de la tentative d'assassinat contre Donald Trump a...

« Le Sénégal doit avoir sa propre doctrine militaire », selon Diomaye

XALIMANEWS: Le gouvernement travaille avec les acteurs concernés sur...

Bassirou Diomaye Faye « demande » à Sonko de surseoir à sa Dpg devant un jury populaire

XALIMANEWS-Le Président a annoncé qu'il a demandé au Premier...

Suppression de certaines institutions comme le HCCT et le CESE: Diomaye clôt le débat

Le chef de l’Etat a assuré, samedi soir, qu’il...